Et si tu commençais à t’entrainer

« Mais je m’entraîne déjà ! »

Connais-tu la différence entre s’entraîner et faire de l’exercice ?

Quand je m’entraîne, je cherche à obtenir un résultat (perdre tant de % de masse grasse, faire 5 tractions, voir les abdos apparaitre, etc.). Quand je fais de l’exercice, je cherche à avoir des sensations sur le moment («j’ai transpiré», «je suis vidé, je n’ai plus d’énergie»).

« Mais quel est le problème alors ? »

Il se peut que les deux notions entrent en confrontation. Explications …

Le maillon faible

C’est quoi une séance intéressante pour toi ? Sûrement une séance avec des mouvements que tu apprécies, un format que tu aimes, etc.

Et l’inverse ? Une séance que tu n’aimes pas ? 

« S’il y a des Overhead Squat dans une séance, vu comment je galère et à quel point je suis raide comme un bâton, forcément, ça ne me plaît pas ».

T’as compris l’idée, ton esprit va inconsciemment te faire aimer les séances où tu te sens fort et à l’aise (les qualités que tu n’as pas forcément besoin de travailler). 

Un mec qui a un cardio de dingue affectionnera particulièrement les WOD long sur le rameur, le bike, ou du run. Inversement, un gabarit plutôt imposant va se traîner sur le run, mais prendra son kiff en soulevant une grosse barre. 

Le truc là-dedans, c’est que c’est sûrement le fait de bosser les mouvements où on est faible qui fera progresser le plus notre fitness. A la manière d’une chaîne, on est aussi fort que notre maillon le plus faible. Rien ne sert de renforcer les maillons qui sont déjà forts, si en plein milieu de la chaîne il y a un maillon tout fin et fragile. 

Et dans ton objectif, tu auras sûrement un maillon faible qui t’empêche de bien progresser, ou de passer un pallier.

Pressé ou patient ?

Un deuxième point intéressant est de savoir si tu es plutôt : satisfaction immédiate ou retardée ?

Le fait de faire une séance que t’apprécie, ou que t’as l’impression qui va t’apporter quelque chose pour arriver à tes résultats (typiquement la séance cardio pour quelqu’un qui veut perdre la masse grasse) va te procurer un plaisir immédiat. Tu seras satisfait du travail accompli à la fin de ta séance.

Mais qu’en est-il de la séance à laquelle tu n’apportes guère intérêt, qui ne te fait pas envie, mais qui pourtant participe grandement à atteindre tes objectifs ? Typiquement le genre de séance où tu te demandes à quoi ça sert sur le moment, puisque tu n’as pas les sensations voulues (“je ne transpire pas”), et dont les effets se verront bien plus tard. On parle ici par exemple des séances de force quand on a un objectif de perte de poids.

Parfois, il faut faire aujourd’hui quelque chose qui ne nous enchante pas vraiment, pour avoir le plaisir d’un accomplissement futur. 

Sexy ou efficace

« Je ne vois toujours pas où est le problème … »

Spontanément, ton esprit va vouloir faire ce qu’il aime, et du coup t’écarter de certaines séances. Or, c’est sans doute ces séances qu’il faut faire dans un cadre “entraînement”. Peut-être que tu auras envie d’être essoufflé aujourd’hui, de transpirer, d’avoir la sensation d’être vidé à la fin de la séance. Mais ton objectif d’atteindre X kilos en snatch te demandera de travailler le geste barre à vide, d’insister sur une portion du mouvement complet, de le répéter, répéter, répéter … Rien qui ne te fait très envie. C’est en général, le genre de travail qui n’est pas du tout sexy, mais terriblement efficace. Ça ne fait pas envie sur le tableau, mais ça rapporte énormément. 

CrossFit de base propose un travail de toutes les qualités physiques, avec sûrement des séances que tu apprécies quand tu les vois, et d’autres moins. Le premier conseil est de venir le plus souvent possible à la salle pour être sujet à une grande variété de séances. Mais si tu souhaites peut-être passer un cap, il serait bon de ne pas éviter les séances qui ne te font pas envie. Voire même l’inverse, il faudrait “choisir” ce type de séance. C’est le fameux travail des faiblesses. 

Maintenant, on ne te conseillera pas de travailler que tes faiblesses, ou de faire que des séances qui ne te donnent pas envie, parce que tu ne vas pas passer toujours des bons moments et ta motivation risque de flancher. Tu ne seras pas très enchanté à l’idée de venir t’entrainer. Le principe est d’avoir un équilibre entre des séances qui te font plaisir, et des séances qui t’apporteront un résultat certain dans les mois à venir.

En revanche, si ton objectif est de te faire plaisir en bougeant, alors oui, on te conseillera de faire l’exercice et d’oublier la notion d’entraînement.

 

Alors, attaché au contenu de la séance, ou aux résultats qu’elle va te procurer ?

Le blog continue par ici

Decouvrez nos autres articles

Le sport : finalité ou moyen ?

Une question intéressante à se poser, elle te permettra de porter un regard différent sur ta pratique. Avant d’y répondre, nous allons nous replonger dans